Bernard Kointatcha annonce son retour sur piste

Ecarté des pistes de compétition pour raison de blessure, l’athlète béninois, Bernard Kointatcha sonne son grand retour sur les aires de compétition. Une occasion pour le Bénin d’obtenir des médailles aux prochaines compétitions internationales.

Point virgule, c’est l’arrêt qu’a marqué l’athlète béninois Bernard Kiontatcha. Ecarté des compétitions de grande envergure pour raison de problèmes de genou, le jeune champion revient en force pour redorer l’image de l’athlétisme national. Membre du bureau de Lion athlétique club de Natitingou, il détient dans son palmarès plusieurs titres. C’est en 1996 qu’il effectue son premier voyage international en athlétisme dans le cadre du tournoi de la solidarité qui s’est déroulé à Ouagadougou. Il reçoit la médaille de bronze au steeple

3000 m

pendant le tournoi de la solidarité de Niamey en 1998.  En 1999, Bernard participe au tournoi de la francophonie sur les

1000 m

. En trois ans, il fut champion junior de l’Afrique de l’Ouest à Abidjan sur les

5000 m

et médaillé de bronze en

1500 m

lors du même championnat. Il fut couronné en 2001 et 2002 lors du Semi marathon de Porto Novo (Semapo). Médaillé d’argent au tournoi de la solidarité à Lomé sur les

5000 m

en 2002. Champion du Bénin de 2000 à 2003 dans les compétitions de fond. Il participe au semi marathon de la ville de Cotonou en 2003. Cette même année, Kointatcha est premier au cross international de

la Cedeao

à Ouagadougou. Il occupe la troisième place au semi marathon de d’Abidjan. C’est alors que surviennent ses problèmes de genou qui vont le conduire à rater les Jeux africains de Tunis en 2003. Après une période relativement longue d’inactivité de haut niveau, il revient sur la piste et décroche la médaille de bronze aux

5000 m

lors de Jeux universitaires de l’Afrique de l’Ouest (Waug 2008) qui se sont déroulés à Accra au Ghana. Pour cet étudiant, c’est le moment de retrouver son grand niveau pour relever des exploits pour la nation béninoise. Président depuis 2006 de l’Association des élèves et étudiants de Boukoumbé, il compte organiser l’assemblée générale élective du 28 au 30 août 2008. Après cette assemblée où il n’est pas candidat à sa propre succession, il se consacrera plus à son avenir athlétique à t’il laissé croire.

                                                                                                                                              Akim B IDRISSOU